Studio | FREE | Partager  

Djihadisme : déni des motivations ?

Fr • 120’


Depuis 2014, les sociétés occidentales s’interrogent sur les racines du djihadisme. Comment la gauche questionne-t-elle ces dimensions proprement religieuses ? Est-elle capable d’appréhender la puissance mobilisatrice de la transcendance et d’analyser l’explosion du fondamentalisme ? Et si, face à un Occident extrêmement tendu sur les questions religieuses, certains musulmans d’Europe minimisaient la dimension strictement religieuse du djihadisme ? Est-ce pourquoi, quand des tueurs invoquent Allah pour semer la terreur à Bruxelles ou Paris, la gauche belge, le Président socialiste français, et les représentants du culte musulman martèlent à l’unisson que ces attentats n'ont « rien à voir » avec l'islam ?

Avec Jean Birnbaum (Journaliste, auteur d’Un silence religieux. La gauche face au djihadisme (2016)), Alain Gresh (Journaliste, directeur du journal Orient XXI) et Ghaleb Bencheik (Islamologue, auteur de Petit manuel pour un islam à la mesure des hommes (2018) et producteur de l’émission Questions d’islam sur France Culture). Modératrice : Myriem Amrani (Dakira).
Partenariat : Dakira asbl / Troisième volet d’un cycle de réflexion sur la thématique "Djihad: l’impossibilité de comprendre ?"